Remerciements !


Luchino Visconti, Dirk Bogarde et Mario Tursi à la fête de la fin du tournage de "Mort à Venise", en 1970. Mario Tursi a été photographe de plateau sur presque tout les films de Visconti de "Sandra" à "L'innocent". Autant dire que sans son travail et celui des autres photographes de plateau de Visconti (Walter Civirani, Di Giovanni, Giovanni Battista Poletto et Paul Ronald), mon site ne ressemblerait pas à grand chose...

Un grand merci d'abord aux membres du Forum Casus Belli, où j'ai glané mon petit savoir-faire de webmestre.

Merci particulièrement à Feanor qui m' envoyé le premier message d'encouragement pour ces pages Visconti, alors qu'elles étaient encore bien pauvres.

Merci aussi à Alain Rozenblum/Francesco Prelati pour les encouragements et les documents.

Merci à Kobal pour ses infos sur les logiciels d'OCR.

Merci encore à Rabah Aït-Hamadouche pour le tableau sur la lutte des classes dans "Le guépard".

Merci à Ivo Blom pour des légendes, des liens et le disque du "Guépard".

Merci à Alain Amengual pour la photo signée par Claudia Cardinale et Alain Delon.

N'oublions pas dans mes fournisseurs, la Bibliothèque municipale André Malraux, à Paris, avec sa très riche collection d'ouvrages consacrés au cinéma et de revues épuisées.

Il y a encore les librairies parisiennes que j'ai substanciellement enrichi financièrement : Ciné Reflet (près des thermes de Cluny), Au film du temps (place du Chatelet), Ciné docs (dans les passages du quartier Richelieu-Drouot), La Librairie Gilda (à quelques pas des Halles), la FNAC des Halles et Joseph Gibert.

Merci tout de même à Free.fr pour héberger largement et gracieusement ces pages.

Merci à mon grand frère François et à Saïd pour le voyage en Bavière.

Un ÉNORME MERCI à la personne qui m'a envoyé une copie du rarissime "L'étranger". Malheureusement, j'ai perdu son nom et son e-mail... Qu'il n'hésite pas à me recontacter pour que son nom figure dans ces remerciements.

Merci à Rodolphe Bertrand pour les textes "La montagne et le magicien", "L'écrivain de cinéma" et "Le chapeau de paille", le MP3 du Festival de Cannes 1969, les enregistrements sur les chaînes câblées et pour s'être farci en long en large et en travers la quasi-intégrale de Visconti (entre autres...).

Merci à Nicolas Denis pour m'avoir encouragé à aller voir "Les Damnés" un jour.

Un grand merci collectif à toutes les personnes qui m'ont écrit ou encouragé pour ses pages.

Et enfin merci à mes parents pour le matériel informatique et la liaison ADSL mis à ma disposition !

Pour retourner au menu Luchino Visconti.